Pourquoi faire un vaccin obligatoire pour son bébé ?

Après 1970, les vaccins contre certaines maladies sont apparus. Ils avaient tous un objectif principal qui est l’incitation à une responsabilisation individuelle. Le nombre de vaccins obligatoires est passé de trois à onze en France le 1er janvier 2018.

En plus des vaccins contre le tétanos, la diphtérie, et la poliomyélite, un groupe d’enfants doivent prendre leur vaccin obligatoirement contre l’haemophilus, la coqueluche, l’hépatite B, influenzae b, le pneumocoque, le méningocoque C, les oreillons, la rubéole et la rougeole. Ce sont les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.

Pourquoi faire un vaccin pour un bébé ?

La vaccination est une méthode de prévention efficace et simple. La vaccination permet d’éviter deux à trois millions de décès chaque année dans le monde pour les maladies de la coqueluche, la diphtérie, de la rougeole, du tétanos. La cible de la couverture vaccinale de la population est de 95 % pour une protection collective contre les maladies infectieuses.

L’objectif principal d’un vaccin obligatoire est la santé de tout le monde. C’est une protection collective et individuelle. La vaccination d’un bébé permet de le protéger à long terme. On peut aussi la considérer comme un bouclier spécialement pour les personnes sensibles et fragiles comme les nourrissons, les personnes immunodéprimées, les personnes âgées, les femmes enceintes.

On peut trouver deux grandes familles de vaccin : ceux sans agent infectieux et ceux issus d’agents infectieux.

On peut trouver des vaccins qui ne sont pas obligatoires chez les nourrissons en France, mais ils sont recommandés par le Haut Conseil de la santé publique aux personnes à risques et aux adultes comme le vaccin contre la varicelle.

Pour un enfant, il est possible de recevoir plusieurs injections pendant une seule visite. Cette technique n’augmente pas la gravité et la fréquence des effets secondaires. Une diarrhée, une otite ou un rhume n’empêche l’obtention de son vaccin, pas plus que la prise des antibiotiques lors de l’injection. D’une manière générale, faire vacciner son petit permet de :

  • Le protéger contre quelques maladies ;
  • Protéger les autres personnes contre certaines maladies.

Les vaccins obligatoires pour bébés

L’article L3111 du Code de la santé publique a défini les obligations vaccinales. Il est actuellement obligatoire en France de faire vacciner son enfant contre :

  • Le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite ;
  • L’Haemophilus influenzae B (HiB) ;
  • La coqueluche ;
  • Les infections à méningocoque C et à pneumocoque ;
  • L’hépatite B ;
  • La rubéole, les oreillons et la rougeole.

Il est recommandé de référer un calendrier vaccinal pour connaître les âges pour les rappels et la primovaccination pour chaque vaccin. Votre enfant doit être à jour de sa vaccination obligatoire pour être accepté chez une assistante maternelle avec les enfants en colonie, à l’école, à la crèche et en halte-garderie.

La Sécurité Sociale prend la charge de remboursement de tous les 11 vaccins obligatoires. Avec un “contrat responsable”, les mutuelles assureront 35 % et l’Assurance Maladie couvrira 65 %. Il est conseillé alors d’aller aux centres de vaccination où les professionnels de santé interviennent gratuitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *