« Shake it out » au Pavillon Noir

« Shake it out » au Pavillon Noir

Christian Ubl se fait du Sotchi pour l'Europe....

Assassin's Creed Unity : liberté (r)évolutionnaire

Assassin’s Creed Unity : liberté (r)évolutionnaire

Quand la politique s'efface derrière le plaisir de jouer......

PIFFF2014 : Starry Eyes

PIFFF2014 : Starry Eyes

On a vu un seul film. Et sûrement pas le meilleur de la journée....

#PIFFF2014 : Alleluia / Shrew's nest / R100

#PIFFF2014 : Alleluia / Shrew’s nest / R100

Le Japon se paie la moitié de la programmation...

#PIFFF2014 : Bag Boy Lover Boy / Wake in Fright / The Duke of Burgundy / Why Horror ?

#PIFFF2014 : Bag Boy Lover Boy / Wake in Fright / The Duke of Burgundy / Why Horror ?

Peter Strickland livre la première énorme claque du festival...

Edito

Le compte est bon

27/05/14 | par

56 – c’est le nombre d’articles publiés sur Envrak pendant le Festival de Cannes 2014

900 – c’est le montant du loyer payé à ce même festival par nos envoyées spéciales, Emi et Engy, pour 10 jours

0 – le montant de nos rentrées publicitaires

0 – le nombre de fausses factures qu’Envrak a demandé à Bygmalion

1 – le day one, le jour de la sortie de Watch Dogs, où Cédric est en mesure de nous livrer sa critique (suite…)

Au hasard
Movida madrilène : tout pour la musique
Quand Madrid devient la capitale des années 80... les oreilles et les mœurs en...
Foxfire, Confessions d'un Gang de Filles, de Laurent Cantet
Foxfire, Confessions d’un Gang de Filles, de Laurent Cantet
Un sujet ambitieux traité sans audace. Trop lisse pour passionner....
Cinema