Un pyjama, et bonne chance dans la vie

04/12/10 par  |  publié dans : Carnets, Tendances | Tags : ,

Ah, le gentil cadeau. Ah vraiment, c’est trop délicat, tendre et attentionné. Un gros paquet mou emballé maison, coincé entre le cube Fnac (toujours bon signe) et le joli sac du joli magasin d’à côté où même le ruban qui noue le sac est joli (encore meilleur signe). De toute façon il faudra en passer par le gros mou. Alors autant lui faire un sort tout de suite.

L’année dernière, c’était le pyjama rose Snoopy. Mini-short vite informe et marcel qui bâille sous les bras. En ce Noël, l’instance maternelle a visé plus haut, plus beau, plus large, plus couvrant. Papier arraché, une tenue à rayures roses en coton tout doux s’offre au regard. Dessus, des oursons bruns exposent leur intimité. Celui-là s’étire sous ses draps, celui-ci sort de son bain, un troisième entame sa gym matinale. On s’aperçoit vite que les oursons se répètent sur le tissu, du col à la poche à mouchoirs, de l’élastique qui serre la taille à l’ourlet des chevilles qu’on piétinera bientôt avec dynamisme.
Pratique, quand on s’ennuie dans son lit, on peut toujours relire les légendes inscrites sous les dessins. “Have a good day !”. “Time for a bath !”. Injonctions mielleuses et agressives dans lesquelles on a le droit de comprendre : “C’est pas encore cette année que tu vas t’inventer une féminité, ma vieille.” Pendant qu’à nos côtés sous la couette, grelotte le commentaire bienveillant qui accompagnait la découverte du présent : “Au moins, t’auras pas froid !”.

Celui là, vous le trouverez chez Arthur. Il coûte très très cher.

Précédemment dans l’Avent-Vrak :
Jour 3 – Le noël de Saute-Flocon
Jour 2 – Une nuit avec Biolay
Jour 1 – Les marrons glacés

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

1 commentaire

    Pikachou  | 11/12/10 à 20 h 31 min

  • Eh beh, plus c’est moche, plus ça coûte cher!!!

Laisser un commentaire