“Petit Papa Noël, maintenant je sais que tu existes…”

14/12/11 par  |  publié dans : Carnets, Internet | Tags : ,

Petit, tu écrivais chaque année ta lettre au Papa Noël. Tu t’appliquais à lui raconter que tu avais étais très sage durant l’année avec tes copains, ta maman, ton papa, et même ta maîtresse (…); que tu avais eu de bonnes notes; que tu avais été poli (même si des fois c’était dur); mais que Julien (ton méchant voisin) et bin il faisait que de t’embêter et que même il avait triché aux billes pour te voler ton gros calot (le plus beau, celui qui était incrusté de pépites rouge), mais que le pire de tout c’est qu’il racontait à tout le monde que “le Père Noël c’est pour les bébés, il existe pas!“.  Toi, tu le croyais pas et c’est pour ça que tu laissais au pied du sapin, tes petits souliers (pour qu’il les garnisse de cadeaux), des biscuits et un verre de lait  (pour qu’il prenne des forces pour son tour du monde), et une carotte (pour qu’il donne à manger aux rennes).

Sur ta lettre, tu collais toutes les images des joujoux de tes rêves que tu avais pris soin de découper dans le catalogue Jouet Club de mamie Simone …  Ton Papa et ta Maman faisaient alors semblant de l’envoyer par la Poste et filaient tout droit à Carrefour (car c’était moins cher); et bien entendu tu ne recevais jamais de réponse de Papa Noël. Tu étais un peu vexé d’ailleurs, mais au final tu ne lui en voulais pas trop car il se trompait rarement (sauf la fois où il t’avait ramené un vélo bleu alors que toi tu voulais un 4*4 électrique, là il avait bien déconné car c’est Julien qui l’avait reçu le 4*4-électrique-rouge-avec-les-rétros-qui-brillent-et-une-sirène-à-la-place-du-klaxon…). Bref, tu continuais à l’aimer, et parfois tu l’appelais même au téléphone pour entendre son “Oh,Oh,Oh” qui te faisait frissonner et c’est tout ému que tu lui récitais la fameuse liste de joujoux de tes rêves.

Aaah douce mélancolie… Maintenant, tu sais que Julien n’était pas si con qu’il n’y paraissait; et que Petit Papa Noël, en vrai, n’existe pas et que si il est tout rouge sur ton calendrier de l’Avent, c’est parce qu’il aime trop le coca.

Mais attendez…! Euh… On me dit dans l’oreillette… Euh… (non ce n’est pas possible… Je peux pas leur dire ça Holden!… Bon… OK… Mais tu me payes un coca cherry alors…) .

Très chers Envrakés, c’est avec une joie enfantine sans aucune mesure que nous vous transmettons un message de la plus haute importance. Pour le lire, cliquez ici.

Aventvrak 2011 :
Jour 1 : Mettez un caganer dans votre crèche
Jour 2 : Pour Noël, customise ton sapin
Jour 3 : La crèche de 1973
Jour 4 : Le chant de Noël de Josh T.Pearson
Jour 5 : Emballez-moi tout ça !
Jour 6 : Des cadeaux ? Oui, mais du design ou rien
Jour 7 : J’apprends l’Allemand sous le sapin
Jour 8 : La bonne soupe de Mémère Noël
Jour 9 : Le match de Noel : OM-PSG
Jour 10 : Quelle bd pour Noël ? Surtout pas ce qu’on vous conseille…
Jour 11 : Je vous souhaite un joyeux Noël
Jour 12 : Macarons au Nutella, une recette de Noël
Jour 13 : C’est Noël : trinquons

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire